Lancement de la télémédecine au niveau des provinces de Midelt et Azilal

Le ministère de la santé, en partenariat avec la société marocaine de télémédecine (SMT), vient de lancer le premier programme de téléconsultation médicale au Maroc au niveau des provinces de Midelt et Azilal.

Les activités de ce programme de téléconsultation, couplées à la fourniture de médicaments, vont permettre aux populations de ces trois localités de bénéficier de prestations médicales assurées à distance et en temps réel par des médecins enseignants relevant de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé de Casablanca.

Selon les responsables de ce programme, cette phase initiale, destinée à éprouver le concept de la télémédecine en milieu rural enclavé, permettra de capitaliser sur une véritable expérience sur le terrain et en conditions réelles, permettant par la suite le lancement d’un projet pilote couvrant une trentaine de sites dans le courant du premier semestre 2019. La deuxième étape verra l’implication des hôpitaux régionaux relevant du ministère de la Santé, en tant que hubs régionaux de télémédecine répartis sur le territoire national.

Actuellement, la télémédecine est la solution adéquate pour l’accès aux soins dans les pays à vaste étendue géographique et dans les situations d’isolement technique ou de compétences. Il en existe plusieurs formes telles la téléconsultation, la télésurveillance, la téléchirurgie, la téléréunion, le téléenseignement et la téléexpertise.

Les intérêts de la télémédecine sont multiples : une grande efficacité : rapidité de la décision; une meilleure organisation des soins; une limitation des transferts de patients et des déplacements des équipes médicales; une accessibilité des soins quel que soit l’endroit ; et une réduction des couts liés à la santé.