Scoliose

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Scoliose

Scoliose

La scoliose est une déviation de la colonne vertébrale en forme de S, que l’on peut voir en regardant la personne de dos.

Causes

La scoliose a plusieurs causes. À l'adolescence, elle peut être le résultat d'un pic de croissance de la puberté. Chez les adultes, ses causes comprennent la malformation génétique, la paralysie ou une maladie de la musculature, ou la dégénérescence osseuse.

Symptômes

Les symptômes de la scoliose varient selon les individus mais on peut en mentionner quelques-uns :

  • Inégalité de hauteur des épaules - l'une des omoplates est plus saillante que l'autre
  • Tête non centrée par rapport au bassin
  • Apparition d'une hanche saillante
  • Inégalité de hauteur de la cage thoracique
  • Taille inégale
  • Changements d'apparence ou de texture de la peau au niveau de la colonne vertébrale
  • Inclinaison de tout le corps d'un côté
  • Proéminence des côtes dans la position penchée

Diagnostic

- Clinique : Il est clinique et s'effectue par la mesure de la gibbosité, des déformations et angulations et du déséquilibre par rapport au pli inter-fessier.
L'examen est réalisé en position debout puis en position assise pour éviter le déséquilibre qui pourrait être dû à une inégalité de longueur des membres inférieurs. L'analyse de la gibbosité se fait en flexion antérieure du rachis (penché en avant) et permet de déceler à 1 ou 2 mm près la valeur de la gibbosité. La taille debout puis assise est notée aux différents examens.
- Radiologique : L'examen radiologique vient confirmer l'importance de la scoliose par l'angulation de Cobb (inflexion latérale vertébrale entre les vertèbres les plus déclives de la courbure ou des courbures scoliotiques). Il permet aussi de calculer la valeur de la torsion des vertèbres. Il apprécie enfin l'importance de la maturité osseuse (âge osseux réel calculé à partir d'une radiographie des os de la main). En fin de croissance, l'ossification de la crête iliaque (os du bassin) permet d'évaluer le test de Risser (qui apprécie la maturité osseuse conditionnant l'évolutivité).

Traitements

Les sports d'extension type handball, volley, natation ou basket sont conseillés préférentiellement aux autres sports en cas de scoliose importante.
La kinésithérapie est utilisée surtout pour les petites scolioses. Elle ne peut ni corriger ni ralentir son évolution. Elle a pour but d'augmenter la musculature du thorax, de corriger les mauvaises postures et de faciliter la ventilation pulmonaire.
Le traitement orthopédique consiste à mettre un corset adapté à chaque individu. Ce corset va corriger les déformations existantes et permettre une évolution plus harmonieuse du rachis durant le reste de la croissance osseuse. Il sera évolutif au même titre que la morphologie de l'enfant puis de l'adolescent. Il est indiqué pour les formes moyennes et sévères des scolioses.

Le traitement chirurgical intéresse les formes les plus graves de scolioses et en particulier les scolioses prises en charge trop tardivement. Il va se faire en fin de croissance sur des critères bien spécifiques de gravité, en vue d'éviter les complications déjà décrites.
Ce traitement consiste en une correction par du matériel métallique de la rotation de la totalité des vertèbres en situation de rotation. Ce traitement est complété par des greffes osseuses entre les vertèbres, en remplacement des disques intervertébraux.

Source : Revue des Maladies de A à Z 

! Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci