Déshydratation

Message d'erreur

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/pharmapr/public_html/includes/menu.inc).

Déshydratation

Déshydratation

La déshydratation est la perte ou l'élimination de l'eau d'un corps. Cette dernière peut être partielle ou totale. Toutefois le terme de dessiccation est plus utilisé pour parler de déshydratation totale, notamment dans le domaine scientifique. En médecine, la déshydratation est un syndrome fréquent, mais qui peut être grave.

Causes

Certains troubles de santé peuvent entraîner une déperdition hydrique extrême :

Gastro-entérite : Le patient peut devenir déshydraté si son tractus gastro-intestinal est infecté ou enflammé en raison d'une grippe stomacale ou intestinale provoquée par un virus ou une bactérie. La gastro-entérite ne persiste généralement pas pendant plus de 36 heures.

Choléra : La consommation d'eau ou d'aliments qui ont été contaminés par des matières fécales humaines infectées par la bactérie du choléra entraîne des vomissements et des diarrhées aiguës qui peuvent provoquer une déshydratation, un choc hypovolémique et, dans certains cas, la mort.

Consommation excessive de diurétiques : Les diurétiques stimulent l'augmentation dans l'organisme du débit et du volume de l'urine et la perte des électrolytes (sels minéraux dissous comme le sodium, le potassium et le chlorure) dans l'urine. Bien que ces problèmes soient exceptionnels quand l'emploi des diurétiques est surveillé convenablement, leur surutilisation combinée à un régime alimentaire à faible teneur en sel peut causer une déshydratation.

Boulimie : La boulimie nerveuse est un trouble des conduites alimentaires caractérisé par des impulsions irrésistibles à ingérer de grandes quantités de nourriture. Dans la plupart des cas, ce trouble s'accompagne aussi de purges par des moyens comme les vomissements provoqués ou le recours aux laxatifs, aux lavements, aux diurétiques ou à l'exercice excessif. Toutes les formes de purges peuvent donner lieu à une déshydratation.

Maladie d'Addison : Les glandes surrénales, situées au-dessus des reins, produisent les hormones stéroïdiennes qui jouent un rôle dans le maintien de l'équilibre des liquides de l'organisme. Bien que ce soit rare, il arrive que les glandes surrénales deviennent inactives, ce qui cause une maladie appelée « maladie d'Addison », qui provoque une perte excessive d'urine et ainsi de la déshydratation.

Symptômes et Complications

L'organisme tentera de faire face à la déshydratation en stimulant les centres de la soif dans le cerveau, ce qui incite la personne à boire plus de liquide. Par contre, si la consommation d'eau ne correspond pas à la déperdition de liquide, la déshydratation s'aggrave et l'organisme réagit en diminuant la transpiration et la production d'urine. Une personne bien hydratée aura des émissions d'urine claire toutes les 3 ou 4 heures.

Parmi les symptômes de la déshydratation d'intensité légère à modérée, on retrouve la soif, une sécheresse de la bouche et une réduction de la sudation, de la production d'urine et de l'élasticité de la peau.

Comme l'eau contenue dans la circulation sanguine est très importante, l'eau dans les cellules et les tissus avoisinants commencera à pénétrer dans la circulation sanguine. Si la déshydratation se poursuit, les cellules commencent à se ratatiner et à mal fonctionner, et les tissus du corps commencent par se dessécher. Comme les cellules cérébrales sont les plus sensibles à la déshydratation, une personne peut présenter un épisode de confusion et même sombrer dans le coma.

En raison de la déshydratation, les électrolytes du corps peuvent devenir déficients, et l'eau ne pourra plus se déplacer aussi facilement de l'intérieur des cellules vers le sang. La quantité d'eau qui se déplace dans la circulation sanguine est réduite encore plus, et la pression artérielle commence à s'abaisser, entraînant des vertiges et une sensation de perte de conscience imminente, plus particulièrement si la personne se lève soudainement. Si la déperdition d'eau et d'électrolytes se poursuit, la pression artérielle peut s'abaisser à un seuil dangereusement faible, ce qui entraîne un état de choc et des lésions graves à plusieurs organes internes, par exemple les reins, le foie et le cerveau.

La déshydratation est un trouble grave chez les jeunes enfants et les nouveau-nés du fait de la plus grande proportion de leur surface cutanée par rapport à leur organisme dans son ensemble, et peut apparaître même après quelques heures de vomissements ou de diarrhée et même d'abondante sudation.

Certains signes peuvent donner à penser qu'un bébé est déshydraté :

  • une absence de larmes quand il pleure ;
  • une bouche sèche ;
  • la partie supérieure de son crâne peut s'enfoncer légèrement ;
  • une couche qui n'est pas mouillée pendant plus de huit heures.

Diagnostic

Un contexte propice (canicule, bain de soleil, etc.) et des symptômes évocateurs comme une fièvreet des troubles de la conscience, doivent être considérés comme une déshydratation à traiter d'urgence, jusqu'à preuve du contraire.

  • Qui consulter ? Si le petit ou grand malade est parfaitement conscient, il faut voir rapidement son médecin traitant ou son pédiatre. S'il y a déjà des troubles de la vigilance, il faut appeler les secours d'urgence au 15 ou au 112. 
  • En quoi consiste le bilan ? Hormis la pesée qui permet d'apprécier la perte hydrique des tout-petits, il n'y en a guère besoin pour les petites déshydratations rapidement résolues en donnant à boire de l'eau et des minéraux. Mais en cas de d'hospitalisation pour une déshydratation avec des troubles de la vigilance, une prise de sang est demandée pour apprécier le niveau de concentration des sels minéraux dans le sang. D'autres examens complémentaires peuvent également être utiles pour comprendre quelle est la cause de la déshydratation...

Traitement

 

  • Quand vous êtes déshydraté, la première étape que vous devez faire est d’éviter le contact avec la lumière du soleil. Tu devrais te reposer dans un endroit frais, avec vos pieds dans l'air.
  • La prochaine étape consiste à enlever les vêtements excessifs. Si vous portez des couches de vêtements, il vous fera suer, l'aggravation du problème de la déshydratation.
  • Boire de l'eau, un verre de jus ou de toute autre boisson spécialement conçu pour fournir suffisamment d'eau pour le corps doit être consommé au moment où vous commencer à obtenir la déshydratation.
  • Assurez-vous que vous buvez beaucoup de liquides pour un couple de jours, même si les signes de déshydratation disparaissent.
  • Arrêter la consommation des produits de la déshydratation, tels que les boissons caféinées, en particulier les boissons gazeuses, d'alcool et de cigarettes.
  • Si le remplacement de salive à la fois de la déshydratation échoue, les fluides par voie intraveineuse me seraient utile. La décision de fournir au patient des liquides intraveineux dépend de l'aide-soignant, qui jugera en fonction de l'état du patient.
  • Les personnes souffrant de diarrhée ou des vomissements peuvent essayer de changer leur régime alimentaire et des médicaments utiliser pour réduire lessymptômes de la déshydratation. Les liquides clairs sont sûrs et a recommandé àla consommation pour les 24 premières heures de la déshydratation, avec passage progressif à une banane, du riz, des pommes et du régime alimentaire de pain grillé.
  • Le Lopéramide peut être consommé à la lutte contre la diarrhée. La perte d'eau excessive peut même conduire à la fièvre, qui peut être contrôlé par la prise d'acétaminophène ou d'ibuprofène.
  • Source : Revue des Maladies de A à Z 

! Pharmapresse est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale. Veuillez nous signaler toute erreur, oubli ou information incomplète. Merci