Maroc : 52,3% des prostitué(e)s n’utilisent pas de préservatifs

Selon le dernier rapport sur l’état des lieux du Sida au Maroc publié par l’ONUSIDA, 52,3% des prostitué(e)s au Maroc, sur une population estimée à 75.000, n’utilisent pas de préservatifs et seulement 40% savent qu’ils sont séropositifs. Le taux de prévalence chez cette population est de 1,3%, selon ce rapport.

Pour les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes, le rapport estime leur nombre à 45.000, 5,7% d’entre eux sont séropositifs et seulement la moitié utilisent des préservatifs.

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DU VIH/SIDA AU MAROC :

• Le nombre de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) est estimé à 22 000 en fin 2016, avec 1 000 nouvelles infections et 700 décès par année

• La prévalence du VIH reste faible dans la population générale (0,1 %)

• L’Epidémie est concentrée au sein des populations clés plus exposées aux risques d’infection :

  - La prévalence du VIH est estimée à 1,3 % chez les Professionnelles du Sexe Féminin (PSF), 4,3 % chez les Hommes ayant des relations Sexuelles avec les Hommes (HSH) et 8 % chez les Personnes qui s’injectent les Drogues (PID)

  -  Cette prévalence est plus élevée dans certaines villes (5,7 % à Marrakech parmi les HSH, 13,2 % à Nador et 7,1 % à Tétouan parmi les PID)

• 67 % des nouvelles infections se produisent dans les réseaux des populations clés plus exposées aux risques d’infection

• 70 % des femmes sont infectées par leur conjoint

• Le nombre total cumulé de PVVIH notifiées depuis le début de l’épidémie en 1986 à fin juin 2017 s’élevait à 13 322

• Cinquante deux pour cent (52 %) des cas ont été enregistrés durant les cinq dernières années

• Trois Régions concentrent plus de 50 % des cas (Souss Massa, Marrakech-Safi et CasablancaSettat)